5 replies »

  1. Les tirages originaux de ce voyage, accompagns dautres souvenirs (Mexique, Grce, Paris), sont aujourdhui exposs dans tout le royaume chrifien, jusqu la fin de lanne. Tanger, Rabat, Marrakech, Mekns, Fs et probablement Casablanca Cette tourne souveraine a t organise par Bernard Millet, ex-directeur des Rencontres dArles et aujourdhui directeur de lInstitut fran?ais de Rabat. ?Bernard Plossu ntait jamais revenu au Maroc. Jai eu envie que son rcit potique sinscrive dans notre XXIe?sicle. Je voulais aussi que les jeunes photographes marocains engagent un dialogue avec lui et ses photographies, prcise Bernard Millet. Plossu est un auteur qui provoque toujours un sentiment de familiarit, et sa vision du Maroc, dans sa gravit mme, montre la cohrence de son langage photographique.?
    [url=http://www.agenceneptune.com/FR/Abercrombie/]abercrombie france[/url]
    abercrombie france

  2. Ce quon sait rapidement, en revanche, cest quil faut absolument viter de penser en fran?ais pour parler et crire en japonais. Cette consigne est bien connue, rab?che quelle est propos de tout apprentissage linguistique. Mais nest-elle pas encore plus forte ici ? En?effet, en langue japonaise, il ny a pas de sujet au sens habituel, pas de verbe tre, ni de verbe avoir comme auxiliaires, voire comme verbes tout court, pas de singulier ni de pluriel (sauf dsinences particulires, et dispensables), pas de masculin ni de fminin (de quoi dprimer les partisans et les partisanes de coller des ?e? partout en fran?ais pour faire fminin, ou bien de quoi rjouir les fans du transgenre). Il y a deux temps seulement (un prsent futur, et un pass qui peut tre aussi un prsent), des verbes la voix passive qui peuvent avoir un complment dobjet direct
    [url=http://www.irresistiblesfrancais.fr/img/sneakersisabelmarant-fr.php]isabel marant basket[/url]
    isabel marant basket

  3. Le tri est fatal, les oublis sont nombreux et la reconstitution, comme pour toute histoire, est une ritournelle alatoire. Bric et broc furent nos guides. Ils sont loin dtre les pires. Comme dans la clbre formule de Lautramont, Libration est n de la rencontre fortuite sur une table de dissection dune machine coudre et dun parapluie. Rien ne devait aller avec rien, ni les hommes, ni les femmes, ni leurs dsirs, ni leurs ides. Acoquiner le parapluie et la machine coudre, et voir ce que ?a donne.
    [url=http://www.firminyvolleyball.com/css/canadagoose-fr.php]canada goose paris[/url]
    canada goose paris

  4. Mais le vendredi matin, cest aussi le moment daller fl?ner dans le march armnien, Shouk Ha Carmel, le souk bariol oriental. Vous repoussez la plage laprs-midi, pour un verre en regardant encore le coucher du soleil, allong dans un transat en plastique que vous avez gliss dans la mer. Une piste cyclable longe maintenant la c?te de Jaffa jusquau nord?; le vlo est devenu indispensable aux bobos de Tel-Aviv. Vendredi soir, tout le monde sort aprs le traditionnel d?ner de Shabbat en famille. A lheure o Jrusalem sendort religieusement, Tel-Aviv se ranime, le boulevard Rothschild prend lallure des Ramblas de Barcelone avec ses cafs, ses arbres et ses belles maisons de lpoque du mandat britannique. Lancien port de Tel-Aviv, construit dans lurgence pour contourner lunique port arabe de Jaffa pendant la bataille pour la cration dIsra?l, est devenu une riviera de restaurants et de bo?tes o lon dambule sur les planches battues par les vagues.
    [url=http://www.seniorhandihabitat.fr/lancelpascher-fr.php]sac lancel[/url]
    sac lancel